vendredi 19 novembre 2004 - 14:00
Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Tessier & Sarrou et Associés
Cette vacation rapportait 489 950 euros au marteau. La palme des enchères revenait à 76 000 euros, dans la fourchette de l'estimation, à L'Éternel printemps, bronze à patine noire d'Auguste Rodin ayant fait l'objet d'un encadré page 48 de la Gazette n° 39. Cette fonte de Ferdinand Barbedienne est frappée à froid deux fois « Devaux » sous le socle. Une école vénitienne de la fin du XVIIIe siècle, Vue de Venise (55 x 68 cm), décuplait à 30 000 euros son estimation. On y voit l'activité pittoresque de la place Saint-Marc du côté des anciennes Procuraties avec, au fond, l'église San Geminiano, qui sera détruite sur ordre de l'Empereur pour construire l'aile napoléonienne. À 10 000 euros opérons un changement radical en nous tournant vers un bas-relief en plomb (52 x 40,5 cm) de Germaine Richier, réalisé vers 1953-1954, montrant une figure debout près d'une stèle. À 19 500 euros, estimation nettement dépassée pour une commode scriban en acajou (l. 114 cm), travail bordelais du XVIIIe siècle. Sa façade mouvementée comporte 4 tiroirs sur 3 rangs, l'abattant dévoilant 6 tiroirs, 2 casiers et une porte centrale. L'ornementation en bronze est rapportée. 10 500 euros étaient accordés à une table de salle à manger à pieds gaines, un travail de la fin du XVIIIe, début du XIXe siècle. Rectangulaire (134,5 - 201 cm ouverte x 107 cm), elle est en acajou et bois de placage marqueté dans des encadrements de filets de cuivre et d'ébène et ouvre à l'italienne grâce à 3 plateaux. La même enchère, 10 500 euros, se répétait sur une tapisserie des Flandres du XVIe siècle (203 x 218 cm) à décor d'une scène biblique présentant deux prophètes entourés de personnages avec, à gauche, une scène pastorale et, à droite, une scène de cour. La bordure mélange fleurs et fruits.
268 Résultats