Gazette Drouot logo print

Enchères Collection Christian Fechner : Magie et Illusionnisme - Paris

Enchérissez sur la liste des lots Gros & Delettrez : 05 juin 2004 - Salle 5-6 - Hôtel Drouot - Paris

Collection Christian Fechner : Magie et Illusionnisme

samedi 05 juin 2004 - 14:00 (CEST)
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 75009 Paris
Gros & Delettrez
Collection Christian Fechner : Magie et Illusionnisme
La collection de Christian Fechner (voir encadré page 42 de la Gazette n° 21) entièrement dédiée à la magie et à l'illusionnisme totalisait 344 740 euros. Débutons à 16 000 euros avec la magie d'un Divertissement matinal (56 x 47 cm) offert par un magicien en habit noir pour deux élégantes assises dans le salon d'un palais. Cette huile sur toile est due à Ignace Spiridon, actif entre 1869 et 1900. Une école anglaise du début du XIXe siècle à l'atmosphère brumeuse, La Fête foraine (103 x 141 cm) remportait 15 000 euros. Deux huiles sur panneau de Carel Van Falens (1683-1733) totalisaient 12 000 euros. Elles représentent une Fête de village, le magicien (24 x 34 cm) et une Chasse à courre, le cerf (24 x 34 cm). L'attention populaire suscitée par Magie et théâtre de Tabarin (54 x 73 cm), une huile sur toile de Louis Lecomte de 1890, provoquait 7 000 euros. La surprise de la vente attendait à 8 500 euros un vase à l'oeuf en ébène (H. 18 cm) permettant de faire apparaître un oeuf à la demande. Il est accompagné d'un oeuf plein et de ses deux coquilles. Ce chef-d'oeuvre de mécanique de précision est en état de fonctionnement. Un peu avant, un vase « au millet » vers 1890, également en ébène tourné (H. 18 cm), montait à 4 000 euros. Le mécanisme permettant de faire apparaître ou disparaître le millet nécessite ici une restauration. Si la pendule automate à L'Escamoteur chinois reproduite en couverture de la Gazette n° 19 ne trouvait pas preneur, celle de la deuxième moitié du XIXe siècle au Magicien au chapeau étoilé (H. 66 cm) se négociait 10 000 euros, à son estimation basse. Sur une pendule borne en marbre noir rehaussé de bronze doré, le petit magicien en bronze doré frappe de son bras animé 4 timbres pour ponctuer les quarts d'heure. Un vase couvert en porcelaine de Sèvres de 1863 (H. 55 cm) était adjugé 5 800 euros. Sur son fond bleu se détache dans un médaillon à entourage en dorure la reproduction du tableau de Philippe Mercier, L'Escamoteur. Les anses et la poignée du couvercle sont en bronze. Juste avant, un plat creux en faïence de Nevers (diam. 30 cm), traitant du même sujet de manière plus naïve, n'en gagnait pas moins 4 500 euros. Le règne animal aussi se prête à l'illusion, comme en témoigne à 5 200 euros une paire de chandeliers en bronze d'après Christophe Fratin (1901-1964), à sujet d'ours escamoteurs. Un ours équipé d'une gibecière tient en équilibre sur son museau une massue sur laquelle se tient un ours équilibriste. Sur le sol, figurent trois gobelets d'escamoteurs, des cartes à jouer et divers autres accessoires.
517 Résultats
Liste Galerie