vendredi 01 avril 2016 - 14:00 - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Pierre Bergé & Associés
Et hop ! 218 741 € frais compris pour les photographies de Philippe Halsman de la collection Serge Aboukrat. À tout seigneur, tout honneur, plus haut prix à 15 000 € pour son autoportrait (32 x 26), un tirage argentique de 1950, suivi à 12 100 € par «Jump Series» - Philippe Halsman and Marilyn Monroe, vers 1958. 360 lots étaient proposés, véritable panorama de l’œuvre de ce Letton d’origine, fixé à Paris dans les années 1930 et dont le studio new-yorkais connut la gloire entre 1940 et 1970, grâce notamment à une série audacieuse. Il eut en effet l’idée de demander aux diverses personnalités qui venaient se faire tirer le portrait de sauter pour lui, une façon originale de saisir leur nature et de les faire lâcher prise. Et cela a fonctionné à merveille. Ces images présentent un charme désuet et une authenticité touchante qui nous offrent un autre regard sur Marc Chagall vers 1958 (1 400 €), François Mauriac vers 1955 (2 000 €), Grace Kelly vers 1950 (8 500 €), le duc et la duchesse de Windsor (4 200 €) et, entre beaucoup d’autres, Marilyn Monroe… Plusieurs tirages argentiques d’époque de la star hollywoodienne étaient disponibles, celui de 1959 (34 x 26,5 cm) recevant l’hommage de 6 400 €. Halsman a également contribué à immortaliser la figure de Dalí. In Volupate Mors ou Leopard Skull de 1951, une composition mondialement célèbre, a recueilli 9 500 €, et Salvador Dalí, Atomicus de 1948, 9 400 €.
361 Résultats