facebook
Gazette Drouot logo print

La Cave de Pierre Bergé

jeudi 10 mars 2016 - 19:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009

Pierre Bergé & Associés

La Cave de Pierre Bergé
Dix-neuf bouteilles d’échézeaux grand cru, domaine de la Romanée-Conti, 1990. Frais compris : 25 666 €. br>La cave était attendue, et les résultats ont été à la hauteur des espérances, totalisant 629 000 € frais compris. À 4 800 €, c’est un champagne Heidsieck Monopole «goût américain» de 1907, dans son coffret, qui réalise le prix le plus élevé pour une bouteille vendue à l’unité. Pour la petite histoire, il provient de l’épave du Jönköping, retrouvée en 1998 en mer Baltique par soixante-quatre mètres de fond, 2 400 bouteilles de ce nectar parfaitement conservées étant remontées. Néanmoins, la palme de la vente est de 20 500 €. Elle revient à des échézeaux grand cru, domaine de la Romanée-Conti de 1990, lesquels étaient dix-neuf à se serrer les goulots. Si les grands bourgognes s’avéraient moins nombreux que les bordeaux, leurs résultats ont été à l’image du prestigieux terroir de la Romanée-Conti. 20 000 € pour douze la tâche de 1996, 13 000 € pour dix grands-échézeaux de 1990 à nouveau, 10 500 € pour huit romanée- saint-vivant et 13 500 €, pour huit richebourgs de 1989. Le classement des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco en 2015 a renforcé, s’il était nécessaire, l’intérêt des amateurs pour la région viticole. Les grands bordeaux avaient les faveurs de Pierre Bergé. Grands crus, crus classés et bourgeois se partageaient harmonieusement les clayettes. Les premiers ont bien évidemment affolé les papilles, et à nouveau une bouteille seule, cette fois de château-lafite 1895, atteignait 4 000 €. Suivaient à 19 500 € douze la-mission-haut-brion de 1959, à 16 000 € douze château-haut-brion de 1959, à 8 300 six château-latour de 1959, et moyennant 6 500 €, six mouton-rothschild d’un millésime particulièrement recherché, celui de l’année 2000.br>br>La cave de Pierre Bergé, qui avait fait l’objet de la couverture de la Gazette no 6 ainsi que d’un papier «Collection» dans la no 9, a rejoint de nouveaux lieux. 783 flacons, parmi les quelque trois mille bouteilles possédées, avaient été sélectionnés par l’expert. Cet ensemble classique de grands bordeaux, bourgognes et champagnes a plu, au regard des résultats obtenus.
181 Résultats
Liste Galerie
Résultat : Non Communiqué / Estimation : Réservé aux abonnés
Résultat : Non Communiqué / Estimation : Réservé aux abonnés
Résultat : Non Communiqué / Estimation : Réservé aux abonnés
Résultat : Non Communiqué / Estimation : Réservé aux abonnés