jeudi 10 mars 2016 - 14:00 - Live
Salle Provence - 17, rue de Provence - 75009
Paris Enchères - Collin du Bocage
Les philatélistes étaient gâtés par cet ensemble de 93 lots, lequel se terminait par un étonnant Lion de Belfort, réalisé en morceaux de timbres collés sur un panneau de bois. Un travail exécuté vers 1920-1940 et qui a été enlevé pour 750 €. Plus sérieusement, les collectionneurs dont le vocabulaire spécialisé peut sembler un peu obscur pour les néophytes se réjouissaient d’un bloc de six exemplaires, bords de feuille neufs sans gomme, du fameux 20 c bleu sur jaunâtre Cérès non émis, et n’hésitaient pas à l’emmener à 15 500 € et à récidiver à 8 000 € sur le numéro suivant, ayant la même définition mais composé de seulement quatre timbres. Changement de couleur et place soit à l’orange vif Empire dentelé posé sur quatre 40 c, qui suscitait la convoitise jusqu’à 8 600 €, soit au rose Empire dentelé et à quatre 80 c cette fois, pour 7 100 €. Une lettre oblitérée d’un 20 c noir Cérès et portant le cachet d’Ensisheim du 23 janvier 1849 s’enlevait à 6 300 €, soit un peu plus qu’une missive partie de Pointe-à-Pitre le 1er avril 1852 non ce n’est pas un poisson ! et affranchie à 1,50 F par un no 6 1 F carmin et deux no 4 25 c Cérès, qui en obtenait 6 000 €. La précision est de mise en philatélie.
156 Résultats
Résultat : Non Communiqué