mercredi 20 avril 2016 - 14:00 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Kâ-Mondo , Asta
Isidore-Stanislas Helman (1743-1806 ou 1809), Conquêtes de l’Empereur de la Chine…, Paris, chez l’auteur et chez Ponce, 1783-1788, suite de vingt-quatre planches gravées sur cuivre (37 x 50 cm) et aquarelles, dont trois assemblées formant un grand dépliant, reliure de l’époque en maroquin rouge. Frais compris : 94 500 €.br>Le titre, «Livres rares et précieux», ne pouvait mieux tomber. Il est parfaitement en phase avec l’actualité bibliophilique de la semaine, illustrée par l’édition 2016 du Salon international du livre rare et de l’autographe, qui se tenait sous la nef du Grand Palais du 22 au 24 avril. Cette vente amplement pourvue débutait par deux livres d’heures, le premier de la seconde moitié du XVe siècle, agrémenté de riches enluminures en couleurs et or, lu à 4 000 €, et le second dédié à la Sainte Vierge, Paris, vers 1500, avec de belles majuscules ornées et recueilli à 4 000 €. Les deux ouvrages de Giordano Bruno, De Monade, numero et figura liber consequens… et De imaginum, signorum & idearum compositione (Francofurti, 1591), reliés à la suite l’un de l’autre, récoltaient 43 000 €. Il s’agit de rares exemplaires qui traitent d’alchimie et de sciences occultes, rédigés par un philosophe accusé d’hérésie par l’Église et qui finit sur le bûcher en 1600. Le même châtiment n’était pas réservé à l’empereur Qianlong (1711-1799), loin s’en faut, et ce sont ses victoires que le sinologue Isidore-Stanislas Helman raconte à travers vingt-quatre planches en couleurs, intitulées Conquêtes de l’Empereur de la Chine. L’exemplaire est d’une qualité parfaite, cette dernière était reconnue à 75 000 €. Il récidivait quelques années plus tard, et illustrait cette fois la vie de Confucius. Rarissime également, l’édition, réunie dans une reliure en maroquin rouge finement orné, se découvrait à 12 000 €. La bibliothèque comprenait encore des livres traitant d’astronomie, dont l’un écrit par Johannes Bayer (23 000 €), d’alchimie, sous la plume de Stolcius (16 000 €), de géographie, de voyages, de traditions populaires ou de naturalisme. L’astérie, dessinée par Mathurin Méheut pour une Étude de la mer, se ramassait sur le sable à 1 600 €.br>br>Les livres rares et curieux ainsi que les photographies de collection se feuilletaient avec envie et passion dans cette vacation qui leur était entièrement dévolue. La curiosité n’étant pas un vilain défaut, de nombreux amateurs repartaient avec le recueil de leur choix.
358 Résultats