Gazette Drouot logo print

Vente aux enchères de Ensemble de glyptique, objets de vitrine, Orfèvrerie, tableaux, mobilier et objets d'art, tableaux anciens, tableaux modernes - Paris

Enchérissez sur la liste des lots Fraysse & Associés : 10 décembre 2021 - Salle 16 - Hôtel Drouot - Paris

Contrairement aux habitudes, ce ne sont pas pour des tableaux que tomberont les premiers coups de marteau, mais pour des objets de vitrine et de curiosité, et notamment de la gliptyque provenant d'une ancienne collection. Une tabatière ovale en or de l'orfèvre russe Johann William Keibel, exécutée vers 1820-1830, en or ciselé doré incrusté d'un camée ovale sur sardoine représentant un empereur julio-claudien (15 000/20 000 €) voisine avec des épingles à cravate – certaines de chez Wiese – (est. 400/800 €), un camée (sur sardoine) figurant Jupiter en buste de profil (XVI e -XVII e , 8 000/12 000 €), une tabatière de Jean Maximlien Vachette ornée d'une intaille sur agate d'époque néoclassique (20 000/30 000 €). Un bel ensemble d'émaux limougeauds du début XVI e leur succèdent dont une scène d' Adoration des Mages attribuée à Nardon Pénicaud (4 000/6 000 €), puis des tableaux, emmenés par un Jeune guerrier à l'habit rouge , de l'école française vers 1620 (20 000/30 000 €) et une illustration de La Mort de Cléopâtre (96 x 128 cm) de Pierre Mignard ayant appartenu à la collection Nahmias (15 000/25 000 €). Comptez 20 000/30 000 € pour espérer décrocher un Masque de femme au turban en ébène, bois vernissé, laque et feuille d'argent, cadeau de Seizo Sugawara à Jean Henri-Labourdette en 1928, 2 000/4 000 € pour une patère articulée en bronze à décor de palmettes stylisées d'Armand-Albert Rateau, entre 10 000 et 20 000 € pour une importante lampe à beurre en cuivre doré et argent repoussé, travail tibétain XIX e . Un petit ensemble d'instruments à cordes XVIII e (pochettes, cistres, luths) jouera sa partition de quelques centaines à 5 000 €, une collection de baromètres de l'époque Louis XIV au XIX e devrait trouver preneur entre 200 à 2 000 €. L'Extrême-Orient, précédant les objets d'art et le mobilier XVIII e et XIX e , est emmené par une imposante paire de vases à pans coupés, en porcelaine de Chine à fond gros bleu à décor or de scènes lacustres à perspective de constructions et de pagodes. Elle est d'époque Qianlong, habillée d'une monture de bronze ciselé et doré de palmettes d'époque Restauration et est estimée 20 000/30 000 €. Articles après-vente
Seizo Sugawara, une tabatière, un camée...
La glyptique et les arts décoratifs formaient uneLire la suite
Articles avant-vente
J’ai du bon tabac…
C’est à l’orfèvre Adrien Jean Maximilien Vachette (1753-1839), actif à Paris, principalement de l’Empire...Lire la suite
Ensemble de glyptique, objets de vitrine, Orfèvrerie, tableaux, mobilier et objets d'art, tableaux anciens, tableaux modernes
194 Résultats
Liste Galerie