mardi 21 septembre 2021 - 11:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
Homme aux multiples passions, le nom de Maurice Houdayer (1931-2020) résonne comme celui d'un rameur international qui décrocha la médaille d'argent aux championnats d'Europe en 1956, avant de participer cette même année aux jeux Olympiques de Melbourne. Mais aussi comme celui d'un passionné de littérature et de reliure. Propriétaire de la librairie Privat dans le 8 e arrondissement, il réunit une impressionnnante bibliothèque des années 1980 à la fin de sa vie. Soit plus de 1 800 ouvrages illustrés modernes dont les premiers ont été dispersés par la maison de ventes le 9 mars. Pour ce deuxième opus, riche de 400 lots, on a retenu un exemplaire de L'Enchanteur pourrissant de Guillaume Apollinaire, illustré par André Derain et relié par Jacques-Antoine Legrain (15 000/20 000 €), un recueil de poèmes de René Char enrichi par Nicolas de Staël et relié par Pierre-Lucien Martin (même estimation), un exemplaire de Two Tales d'Oscar Wilde illustré et relié par François-Louis Schmied, et muni d'un envoi de ce dernier, Daniel Sicklès, autre grand nom de la bibliophilie (15 000/18 000 €). Sans oublier une Chasse de Kaa de Rudyard Kipling orné par Paul Jouve en reliure art deco de Creuzevault (4 000/5 000 €).
416 Résultats