D'une toile de l'école flamande du XVIII e siècle par un suiveur de Simon Renard de Saint-André,  Nature morte à la sphère armillaire, aux coquillages et aux livres  (6 000/8 000 €), à une peinture sur soie chinoise du XVIII e ,  Pivoines et feuillages  (4 000/5 000 €), il y en aura pour tous les goûts aux cimaises de cet hôtel des ventes. Les amateurs d'art asiatique porteront également leur choix sur un grand paravent en papier à six feuilles japonais de l'école de Tosa, à l'époque d'Edo (1603-1868) : représentant l'histoire du prince Genji Monogatari, celui-ci fut acheté en 1974 à la galerie Perret-Vibert (3 000/4 000 €). Pour ceux préférant la sculpture classique française, signalons la présence d'une épreuve ancienne en terre cuite de Jean-Baptiste Carpeaux,  Le pêcheur à la coquille n° 1,  qui pourrait accepter 12 000/15 000 €.  Articles avant-vente
Un sourire ravageur signé Carpeaux
Avec son Pêcheur à la coquille , Jean-Baptiste CarpeauxLire la suite
Aucun lot
Aucun lot ne correspond à  vos critères de recherche