facebook
Gazette Drouot logo print

Publicité

lundi 27 septembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 75009

Baron Ribeyre & Associés

Publicité
Offertes aux intempéries, parfois vandalisées, souvent volées, les plaques émaillées sont devenues de véritables objets de collection, à l’instar des enseignes. Une vente leur est consacrée ici (voir Gazette n° 32, page…) à travers 600 lots retraçant soixante ans d’histoire publicitaire. Les marques les plus iconiques sont représentées. Ainsi de l’égérie du chocolat Menier à croquer Rialta, petite fille dressée sur la pointe des pieds sur une plaque de l’émaillerie Japy (12 000/18 000 €), datée de 1910 et dessinée par Firmin Bouisset. Ce peintre affichiste de la Belle Époque est aussi le père du Petit Écolier de Lu et du Pierrot de Poulain. Comment ne pas évoquer le fameux buveur de Dubonnet se « noircissant » au fur à mesure qu’il s’imbibe de cet apéritif à base de vin ? Et le slogan tout aussi célèbre « Dubo, Dubon, Dubonnet » que l’on doit au graphiste Cassandre (1901-1968), ce grand nom de la publicité également à l’origine du logo de la marque YSL ? Rare exemplaire d’une publicité des années 1930, une plaque redécouverte à la fin du XX e siècle et parfaitement conservée, nécessitera 10 000/15 000 €. La Vache qui rit, les bouillons Kub et Maggi, mais aussi les bières et les automobiles, les cigarettes et les produits pharmaceutiques seront de la partie, à des prix compris entre 600 et 4 000 €. Articles après-vente
L’envol d'une collection de plaques publicitaires
Le marché a salué l’engagement du collectionneur deLire la suite
Articles avant-vente
Une plaque émaillée à croquer
Un passionné a réuni pas moins de 600 plaques publicitairesLire la suite
Les tôles d’acier émaillée, une passion publicitaire bon enfant
Il y a bien longtemps qu’il n’y a pas eu à l’HôtelLire la suite
Publicité
268 Résultats
Liste Galerie