mardi 13 juillet 2021 - 10:30 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Daguerre
S'il est une spécialité qui n'a pas tous les jours les honneurs de l'Hôtel Drouot, c'est bien celle-ci… Cette vente est organisée sur désignation, les véhicules étant, à l'exception d'une bastardelle d'époque Empire classée monument historique, entreposés à Anhée, dans les Ardennes belges. Près de 300 lots composent la collection de l'industriel français disparu il y a quelques mois, André Becker : des carrosses donc mais aussi des traîneaux, des chariots à chien ou à volaille, des voitures d'enfant, des lanternes, fouets, harnais, bottes de postillon, manteaux de cocher et des ouvrages ou revues sur le sujet (voir Gazette n° 26, pages 6 et 10). Outre quelques impressionnantes calèches de deuil, portugaises notamment, on tentera sa chance sur un grand coupé de ville de Ehrler (fournisseur des écuries de Napoléon III) aux armoiries de la famille Legras du Luart (40 000/60 000 €), une berline de voyage du carrossier londonien Baker (fin XVIII e , 20 000/30 000 €), une calèche transformable de Gautier possiblement utilisée par Eugène Delacroix pour aller de Paris à Rome (40 000/50 000 €). Seule voiture de ce type connue à ce jour, une trirote (trois roues) vers 1800, construite par Antonio Bittigella, est annoncée à 30 000/40 000 €, tandis qu'une berline de gala construite à Paris vers 1750, à caisse en bois sculpté à décor rocaille, est la doyenne de la collection Becker (40 000/50 000 €). Articles après-vente
Collection Becker, de gala, de ville, de voyage…
La collection de voitures hippomobiles quittait lesLire la suite
Articles avant-vente
Une aristocratique, et confortable, berline de gala lisboète
C’est l’une des pépites accumulées par André BeckerLire la suite
André Becker en voiture à cheval...
La dispersion aux enchères de la collection de voituresLire la suite
306 Résultats