mercredi 09 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Thierry de Maigret
Le premier coup de marteau tombera sur un masque punu/lumbo (Gabon) classique, à coiffure à coque brodée de nattes latérales surmontant un visage aux traits réguliers (4 000/6 000 €). Du continnent noir, on passe à l'Asie où sont annoncées deux armures japonaises (12 000/15 000 € chacune), un petit coffret en laque fundame et argent, incrustations de nacre et corail sculpté, d'époque Meiji, s'ouvrant et découvrant quatre tiroirs (3 000/5 000 €), mais surtout un groupe de quatre statuettes de la fin de l'époque Ming en bronze figurant quatre immortels taoïstes pour lequel il faudra prévoir de débourser 50 000/60 000 €. Deux statuettes sino-tibétaines XVIII e , en bronze à patine dorée et traces de polychromie, l'une figurant un bouddha debout aux yeux ouverts, l'autre une guanyin la tête coiffée d'une haute couronne, sont annoncées (chacune) à 15 000/20 000 €, deux bustes en grès gris d'Angkor Vat (XII e siècle), l'un de Vishnou, debout, les yeux ouverts, l'autre de Lokeshvara les yeux fermés, seront dipsutés respectivement à 15 000/25 000 € et 10 000/20 000 €. Articles avant-vente
Quatre immortels sur huit de fin de l’époque Ming
La tradition taoïste raconte que la mer de Bohai étaitLire la suite
291 Résultats