Direction l'Afrique pour ce début d'après-midi. De la soixantaine d'œuvres présentées, on a noté un masque punu (Gabon) en bois tendre et pigments aux yeux étirés et fendus sous une fine arcade et à la bouche charnue teintée de rouge (2 000/3 000 €), et une effigie mumuye de grande taille (Nigéria, 98 cm, 2 000/3 000 €), debout sur des jambes échancrées et disjointes, le bassin arrondi, la tête flanquée d'oreilles en disques de grande circonférence. Sans transition, on passe à un Coucher de soleil sur un lac (plume, encre noire et lavis brun et gris, rehauts de blanc) de Nicolas-Didier Boguet (1755-1839, 2 000/3 000 €), à une Nature morte aux fruits, légumes et au nid de l'atelier d'Abraham Mignon (4 000/6 000 €). Léon Fleury livre un séduisant panorama de L'Ancien Pont de Saint-Cloud vu depuis les hauteurs de Saint-Cloud (4 000/6 000 €), Pascal Dagnan-Bouveret un grand Portrait de jeune femme songeuse, 1898 presque symboliste (40 000/60 000 €). Deux toiles de Pascal Vinardel (né en 1951) méritent l'attention :  La Médina ou grande ville au chantier, 1997 (6 000/8 000 €) et Le soir tombe sur la place, 2005 (même estimation). 6 000/8 000 € également sont demandés d'une lampe Cobra en bronze ciselé doré et verre marmoréen d'Edgar Brandt. Articles après-vente
Pascal Dagnan-Bouveret, présence pénétrante
Ce portrait de jeune femme cherchait à capter notreLire la suite
Articles avant-vente
Effigie parisienne par Dagnan-Bouveret
C’est peu de dire que cette jeune femme a une présence…Lire la suite
343 Résultats