mardi 01 juin 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Kâ-Mondo
L'essentiel de cette dispersion revient aux collections de la famille Thomas du Fossé de Bosmelet et comprend un ensemble de portraits de l'école française des XVII e et XVIII e (suiveur de Pierre Mignard, ateliers de Hyacinthe Rigaud, Pierre Gobert, etc.), mais aussi une toile (agrandie) attribuée à Giusepe Bonito figurant une Réunion de salon (40 000/60 000 €), des archives familiales et une curieuse robe de statue. Brodé, à corps rigide, probablement espagnol du début du XVII e siècle, en gros Tours crème brodé en soie polychrome de rameaux fleuris et de cosses de pois, ce précieux vêtement était présenté dans un salon en dessous du portrait de l'infante Marie Anne Victoire d'Espagne. Ce corps de robe était destiné à être porté par un jeune enfant comme cela était l'usage sitôt quittés les langes du premier âge, à moins qu'il n'ait été destiné, comme les chasubles, pour un enfant Jésus (800/1 300 €). Hors collection cette fois, on a retenu un ensemble de montres de col et de gousset et un grand sac du soir dit cotte de maille en or jaune, clos de frises à décor feuillagé émaillé, signé Alexis Falize (12 000/15 000 €). Articles après-vente
Nobles figures
Deux portraits de François de Troy nous content l’histoireLire la suite
Articles avant-vente
Par le gendre de François Boucher
Il a fière allure, ce petit bonhomme sanglé dans sonLire la suite
332 Résultats