vendredi 12 mars 2021 - 13:15 - Live
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Beaussant Lefèvre
Rien que de très classique côté cimaises où l'on a noté une toile de l'école française début XVII e attribuée au "Maître aux béguins", La Famille de paysans (7 000/9 000 €), des portraits d'hommes et de femmes de qualité de l'école française XVIII e , quelques miniatures et un ensemble de tableaux sur le thème des courses (hippiques), fin XIX e et XX e (est 200 à 1 200 €). Une parenthèse avec quelques instruments du quatuor dont un violoncelle d'Alexandre Delannoy fait à Bordeaux en 1893 (12 000/15 000 €), puis l'on passe aux céramiques et aux objets d'art. Ici, une Nymphe dénudée prenant appui sur deux chiens limiers en bronze attribuée à Barthélemy Prieur (5 000/8 000 €), un peu plus loin, un nécessaire principalement en vermeil, dans un coffret en loupe de thuya (Paris, vers 1809), comprenant un important ensemble de boîtes, flacons, flambeaux, tasses, timbales et autres étuis à aiguille, dont la tradition familiale veut qu'il aurait été offert à la comtesse de Clerey par la duchesse de Berry (2 000/2 500 €). C'est à 6 000/8 000 € que pourrait se faire entendre une pendule à l'éléphant, trompe levée, en bronze patiné et bronze doré d'époque Louis XV (de Chles Baltazar), tout comme une imposante armoire en forme de chiffonnier à décor marqueté et croisillons et tiroirs simulés ornés de jeux de putti, travail de la maison Dasson inspiré de la seconde moitié du XVIII e . Articles après-vente
Franc barrissement pour une pendule «à l’éléphant»
Cette pendule «à l’éléphant» est tout droit issueLire la suite
De la lumière à l’ombre
L’ancien Opéra, visité par le pinceau fluide et impertinentLire la suite
Articles avant-vente
Un bronze attribué à Barthélemy Prieur
Fontaine de table ou modello destiné à un jardin,Lire la suite
315 Résultats