lundi 12 avril 2021 - 16:00 - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Gros & Delettrez
Comme souvent c'est au lot probablement le plus disputé, du moins le plus attendu, que revient la couverture du catalogue. Il sera d'autant plus difficile à manquer que sa taille est monumentale. L'heureux élu est un Grand canard, 1971 , de François-Xavier Lalanne formant jette-habits en tôle de fer et maillechort. Cette pièce unique a figuré en couverture de La Gazette n° 13 (voir page 6). Elle est estimée entre 800 000 et 1,2 M€. On surveillera aussi dans d'autres proportions toutefois, une coupe de forme pirogue en verre à décor de motifs marins et une table à thé Fleur de l'eau en hêtre marqueté d'Émile Gallé (20 000/30 000 € et 10 000/15 000 €), un pot en grès émaillé Tête grotesque de Paco Durrio (pièce unique créée en 1895 et exécutée vers 1918 par l'artiste, 35 000/45 000 €), une grande Diane chasseresse en bronze de Marius-Joseph Saïn (70 000/90 000 €), des luminaires d'Alberto Giacometti, du mobilier en hêtre et paille de Charlotte Perriand, une suite de quatre tabourets de bar en métal laqué noir de Mathieu Matégot (modèle créé en 1953 pour l'hôtel Le Pavé du Roy au Port-Marly, 15 000/25 000 €). Deux figures, l'une du peuple sénoufo (50 000/70 000 €), l'autre du peuple toraja (60 000/80 000 €), accompagnent ce panorama des arts décoratifs. Articles après-vente
Le canard millionnaire de François-Xavier Lalanne
Avec un résultat de 1  963 000 €, ce palmipède uniqueLire la suite
Articles avant-vente
Sénoufo, la sculpture dans tous ses états
Un Grand canard de François-Xavier Lalanne emmèneLire la suite
Éloge de l’insouciance sous la forme d’une sculpture de François-Xavier Lalanne
Le gigantisme du Grand canard de François-Xavier LalanneLire la suite
58 Résultats
Résultat : Non Communiqué