mardi 23 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 5-6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Gros & Delettrez
À tout seigneur, tout honneur, commençons par la couverture du catalogue et la pièce la plus attendue :  la commode richement marquetée exécutée vers 1765, au chiffre de l'impératrice Catherine II de Russie, ayant figuré dans la collection de Paul-Louis Weiller, pour laquelle 250 000/300 000 € sont demandés. À ses côtés, on disputera autour de 60 000/80 000 € une paire d'urnes couvertes en porphyre pourpre mouluré et sculpté, probablement un travail romain d'époque Louis XIV. Les malchanceux pourront tenter leur chance sur une paire de vasques, de mêmes facture et époque. Elle est annoncée entre 50 000 et 70 000 €. Côté tableaux, on a retenu une toile à la belle lumière d'Antoine Ponchin figurant Les Martigues-Jonquière, barques de pêche devant l'église Saint-Genest (2 500/3 500 €), en vitrines, une ménagère en argent et vermeil à décor de filets et d'agrafes feuillagées et tores de lauriers (9 780 g), présentée dans son coffre de bois (10 000/12 000 €). Articles après-vente
Commode impériale russe
Une commode russe et un incroyable siège en bois deLire la suite
Articles avant-vente
Une commode impériale russe
Cette commode a appartenu à Catherine II de RussieLire la suite
345 Résultats
Résultat : Non Communiqué