mardi 16 mars 2021 - 14:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Millon
Sauvage, domestique, à plume ou à poil, en marche ou à l'arrêt, seul ou en groupe, serein ou aux aguets, c'est entre 500 et 35 000 € que l'on tentera d'apprivoiser ces spécimens figés dans le bronze, le plâtre, le bois, la terre cuite ou la céramique, par les grands noms de la sculpture animalière des XIX e et XX e siècles. Ici un Zébu et python d'Alfred Jacquemart (7 000/9 000 €), là deux coqs par Charles Artus (2 500/3 000 €), un pigeon, un kangourou et un rhinocéros par Mougin Frères, des chats par Théophile Steinlen (4 000/6 000 et 6 500/7 500 €), une Antilope par Alfred Jeanniot (11 000/12 000 €), des rongeurs et un Fennec (12 000/15 000 €) par Édouard-Marcel Sandoz, ou une Panthère se léchant la patte (fonte de Susse) de Maurice Prost (25 000/30 000 €). Enfin, tandis que Chana Orloff immortalise un Dindon (fonte posthume de Susse, modèle créé en 1925, 35 000 €), Vassil et Pascal Masi saisissent ours et félins dans différentes postures (3 000 à 10 000 €). Articles après-vente
Maurice Prost : puissance et élégance
Les signatures de la première moitié du XX e   siècleLire la suite
Articles avant-vente
Fier comme un…
Élève à Paris des sculpteurs animaliers Édouard Navellier et François Pompon dans les années 1920, présent…Lire la suite
162 Résultats