vendredi 26 mars 2021 - 13:30 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Tessier & Sarrou et Associés
Que la fête commence ! C'est avec le lot n°7 que les réjouissances sont prévues : une suite de cinq aquarelles gouachées et encres noires préparatoires pour les Fêtes publiques données par la Ville de Paris à l'occasion du mariage de Monseigneur le Dauphin les 23 et 26 février 1765 de laquelle 10 000/15 000 € sont avancés. Beaucoup plus modestement estimées mais tout aussi intéressantes sont l'ensemble d'aquarelles de botanique de Giovanni Antonio Bottione, exécutées pour le jardin botanique de l'Université de Turin dans les années 1800. Ces œuvres pleines de charme et d'un parfait réalisme, associant pour certaines et plantes et insectes, sont au nombre de douze et estimées de 1 000 à 3 000 €. 3 000/5 000 € en revanche sont demandés d'un curieux Trompe-l'œil aux animaux associant volatiles et petits rongeurs de Gabriel-Germain Joncherie (1785-vers 1850), entre 3 000 et 6 000 € que sont annoncés des paysages urbains de Robert Pinchon et Paul Fischer. On termine avec une épreuve d'artiste en dehors de l'édition de l' Eau-forte n° XXVIII (1974) de Pierre Soulages (12 000/15 000 €), une imposante technique mixte (117 x 97 cm) d'Eduardo Arroyo, datée 1985,  Hommage à la nuit espagnole (15 000/20 000 €) et, dans un tout autre genre, une rare hydrie en céramique à vernis noir, à décor appliqué en relief, de Cyrénaïque (10 000/15 000 €). Articles après-vente
La vie suspendue de Gabriel Germain Joncherie
Grâce à une amusante composition en trompe  l’œilLire la suite
Articles avant-vente
Vase antique
Rares sont les pièces comme cette hydrie du III e siècle av. J.-C. (h.  43,7  cm), à décor appliqué…Lire la suite
Le jardin extraordinaire de Giovanni Antonio Bottione
Les plantes de Giovanni Antonio Bottione ne craignentLire la suite
390 Résultats