Un violoncelle fabriqué par le célèbre luthier Auguste Sébastien Bernardel en 1844, à la barre originale et à la touche biseautée, une invention de Bernardel en personne, résonnera au plus haut des estimations à 35 000/50 000 €. Il sera entouré de meubles et objets d'art classiques, à l'image d'une commode Transition en acajou blond de Cuba, à ressaut central et estampille de Jean-François Leleu, prisée 35 000/40 000 €, et d'une commode exécutée vers 1715-1720 par Thomas Hache à Grenoble en marqueterie à l'italienne de bois indigènes et motifs floraux, attendue à 20 000/30 000 € (Voir Gazette  n°3 page 92). Sans oublier un bronze d'Antoine-Louis Barye,  Thésée et Biénor  fondu par Barbedienne, dont on attend 20 000/30 000 € et un panneau peint attribué au peintre flamand du début du XVII e , Frans Francken le Jeune, sur le thème de  L'Adoration des Mages  à 9 000/18 000 €.  Articles après-vente
Au son d’un violoncelle de Bernardel Père
Plusieurs surprises de poids ont émaillé ce samedi,Lire la suite
Articles avant-vente
Thomas Hache à l’italienne
Deuxième de la célèbre dynastie d’ébénistes, ThomasLire la suite
430 Résultats