La première présentée sera la collection de monsieur et madame K. d'œuvres des peintres de la réalité poétique : Constantin Terechkovitch, Hubert Yencesse, François Desnoyers, Raymond Legueult, Jean Carzou, Jules Cavaillès (400 à 3 000 €). Un violon de Bologne daté 2008 au modèle Allegra (étiquette d'Ezia Di Labio) est annoncé à 2 500/3 500 €, un exemplaire de L'Alleluiah (catéchisme de Dianus) de Georges Bataille illustré de neuf dessins originaux de Jean Fautrier (Paris, 1947), entre 10 000 et 15 000 €, et un paravent en laque de Pham Hau à décor de luxuriant paysage du Tonkin nécessitera 40 000/60 000 €. Du bon mobilier XVIII e (dont un secrétaire à cylindre en acajou Louis XVI, estampillé Parfat, 5 000/7 000 €) et design ferme la marche. Articles après-vente
Pham Hau, toujours plus haut
Les panneaux de ce maître vietnamien de la laque n’enLire la suite
Articles avant-vente
Ambiance indochinoise
Elle est, et de loin, l’œuvre qui devrait recueillir le plus beau résultat mardi 16, salle 6 à Drouot,…Lire la suite
251 Résultats