jeudi 01 avril 2021 - 14:30 - Live
Lyon - Hôtel des ventes, 70, rue Vendôme - 69...
De Baecque et Associés
Les regards se tourneront le 1 er avril vers les instruments de musique de collection. De modèles traditionnels africains à quelques dizaine d'euros à des violons de grands luthiers en exigeant plusieurs milliers, il y en aura pour tous. C'est un violoncelle qui jouera le plus fort à 40 000/60 000 € : un instrument fait par Pierre Sylvestre à Lyon en 1835. À ses côtés, on remarquera un violon de l'école parisienne du début du XIX e d'un fabricant de l'entourage de Lupot (10 000/15 000 €), mais aussi un violoncelle dû au luthier Nicolas Ainé à la fin du XVIII e (5 000/6 000 €). Un archet de violon de l'atelier de Dominique Peccatte en bois d'abeille se négociera encore à 3 500/4 000 €, un accordéon fabriqué vers 1930 par Domenico et Figli Cavagnolo à Lyon à 2 000/3 000 €, et une rare flûte baroque faite par Schuchart à Londres vers 1770, à 1 200/1 500 €.   Articles après-vente
De la musique de chambre à l’époque romantique
Une vacation lyonnaise a fait la part belle aux instrumentsLire la suite
Articles avant-vente
Au firmament de la lutherie lyonnaise
Si l’on cite souvent Paris ou Mirecourt comme lesLire la suite
188 Résultats