jeudi 11 mars 2021 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Le jeudi 11, trois diamants tiendront le haut du pavé – l’un sur papier, deux autres montés en bagues – dans une fourchette de 50 000 à 80 000 €. Une broche « éventail », façonnée vers 1935, montrera également la pierre sous toutes les facettes de ses tailles ronde, rectangulaire et baguette, associée à des rubis birmans (30 000/45 000 €). De même provenance, un saphir de 9,61 ct sera lui aussi sous le feu des projecteurs. Épaulé de diamants poire, il sera passé au doigt pour peu de débourser quelque 35 000 €. Pour une estimation similaire, Suzanne Belperron a choisi de tailler la pierre azuréenne en cabochon, pour former le dôme d’une bague en or jaune pavée de rubis. La créatrice sera représentée par cinq bijoux jouant avec les couleurs et les matériaux. En mêlant améthystes, émail et nacre, Lalique a également choisi la voie de l’originalité pour sa broche aux trois fleurs de Datura (7 500/10 000 €). Articles après-vente
Suzanne Belperron, pleins feux sur les bijoux
Opération séduction, avec la pureté des diamants etLire la suite
Articles avant-vente
Une floraison de bijoux, de Lalique à Belperron
Les joailliers rivalisent d’originalité pour marierLire la suite
146 Résultats