Au programme de cette vente lilloise s'annoncent plusieurs œuvres d'exception, objets de nombreuses attentes cette semaine. Tel sera le cas naturellement de la rarissime suite de quatre cuivres attribuée à Jan II Bruegel dit le Jeune, sur le thème des « Quatre éléments » , une démonstration pleine de virtuosité de l'héritage des Bruegel et de la peinture flamande de paysage, qui sut mieux que nulle autre rendre compte de toute la beauté du monde et de l'humanité (voir Gazette  n° 11, page 14). Pas moins de 250 000/300 000 € sont à envisager pour leur acquisition. On poursuivra sur la peinture ancienne avec un  Vase de fleurs sur un entablement  de Nicolaes Gillis, annoncé à 70 000/90 000 € (voir Gazette  n° 11, page 141), et  Le Triomphe d'Amphitrite  par Pauwell Casteels, à 16 000/18 000 €. Sculpture et mobilier parferont cette sélection avec un  Couple de lionnes  en bronze d'André-Vincent Becquerel, annoncé à 25 000/35 000 €, et un cabinet XVII e de forme architectonique en placage de palissandre, écaille, ébène et bois noirci, à 15 000/20 000 €.  Articles après-vente
Les éléments bien orchestrés par Bruegel le Jeune
Sans surprise, la suite de cuivres du Flamand a jouéLire la suite
Articles avant-vente
Plaisir des yeux
Plutôt habitué à composer des natures mortes en «banquets»,Lire la suite
Jan Bruegel le Jeune : le monde et ses merveilles à la puissance quatre
Une rare suite de quatre cuivres évoque la repriseLire la suite
399 Résultats