vendredi 19 février 2021 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Daguerre
Une toile de l'école napolitaine du XVII e de l'atelier de Jusepe de Ribera figurant Le Philosophe Dioscoride (20 000/30 000 €), un panneau de Joost Cornelisz Droochsloot,  Paysans fuyant un incendie (8 000/10 000 €), le portrait d'une Jeune femme costumée en sultane , attribué à Louis de Silvestre (4 000/6 000 €) et une Scène de banquet sous des arcades , signée Michel Boyer (1668-1724, 8 000/10 000 €) constituent l'essentiel de ce qu'il faut retenir côté cimaises. En vitrines, une plaque en ivoire sculpté d'une Allégorie de la Monarchie de l'école française XVIII e (800/1 200 €) voisine avec une fontaine de table en forme de Bacchus en majolique d'Urbino (atelier des Patanazzi, XVI e , 1 500/2 000 €), une pendule en bronze ciselé doré d'époque Louis XVI à décor d'angelot tenant un médaillon représentant Henri IV (Jean-Baptiste Duluc, 3 500/4 000 €) et une paire de vases bouteille en porcelaine émaillée (monture de bronze ciselé XIX e ) de la période Qing (2 000/3 000 €). Du bon mobilier d'époque dont un fauteuil bas de Michel Cresson (1 800/2 000 €) et un bureau cylindre en acajou et placage d'acajou de Ferdinand Bury (6 000/8 000 €) sont à noter, de même qu'une chaise à porteur en bois mouluré, sculpté et peint en camaïeu vert, d'époque Louis XV (3 000/4 000 €). Articles après-vente
Un rafraîchissoir à vin fin XVIIIe-début XIXe
Aussi élégant qu’indispensable, ce rafraîchissoirLire la suite
Articles avant-vente
Un élève de l’atelier de Jusepe de Ribera
Que ce portrait de Dioscoride vous en évoque un autreLire la suite
182 Résultats