La peinture ancienne tiendra la tête de cette affiche grâce à une étude préparatoire de Jean-Baptiste de Champaigne  Auguste recevant une ambassade d'Indiens  pour le projet de décoration du plafond du salon de Mercure du château de Versailles (Voir Gazette n°3 page 91). Pas moins de 40 000/50 000 € seront à envisager pour son acquisition, tandis que 8 000/10 000 € seront nécessaires pour décrocher une huile sur panneau de l'atelier de l'artiste anversois du début du XVII e , Frans II Francken dit le Jeune,  La Parabole du repas du mauvais riche et du pauvre Lazare. Pour ceux qui préfèrent l'art du portrait à la manière anglaise, signalons un  Portrait en pied d'un jeune garçon  d'un artiste de l'entourage de John Constable qui pourrait partir à 6 500/8 000 €. Des autres spécialités, nous mettrons en avant un important bronze à patine brun-vert nuancé de François Méheut figurant  Quatre marins , daté vers 1930 (10 000/12 000 €) ; du côté des accessoires de mode, ce sera un sac à main Hermès, modèle  Birkin taille 35, en cuir togo couleur orange (5 000/7 000 €).  Articles après-vente
Retour à Versailles pour l’empereur Auguste
L’étude préparatoire de Champaigne a bénéficié d’uneLire la suite
Articles avant-vente
Modello pour le salon de Mercure à Versailles
Cette étude préparatoire évoque la participation deLire la suite
531 Résultats