mercredi 28 avril 2021 - 14:00 - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Audap & Associés
Tableaux, sculptures et objets d'art du XX e  siècle sont en lice, avec pour commencer une œuvre d'Édouard Moyse (voir page ??) et une aquarelle de Marin-Marie, reproduite en page ??. On remarque ensuite un haut-relief en marbre blanc d'Alfred Boucher (1850-1934),  Volubilis ou Aux champs, version complète   (55 x 57 cm). Présenté au Salon de 1896, Volubilis est un succès : la critique goûte « avec délices la grâce chaste et la délicatesse ingénue de cette figure en haut relief de jeune fille qui se détache sur un fond de haute futaie, ciselé avec une rare finesse en plein marbre » (François Thiébault-Sisson , Le Salon de 1896 , 1896). Son maître Paul Dubois trouvait dans le Quattrocento son inspiration. Boucher s'affranchit de cette influence en puisant dans le maniérisme. Articles après-vente
Korovine, une si généreuse nature…
L’art moderne célébrait en couleurs les fruits etLire la suite
Moyse de retour parmi les siens
Le musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme faisait uneLire la suite
Articles avant-vente
Ultime hommage
Charcot, «le gentleman des pôles», a possédé quatre navires appelés Pourquoi-pas ? . Le plus célèbre…Lire la suite
Évocation du Grand Sanhédrin
Le peintre Édouard Moyse illustre un moment marquantLire la suite
203 Résultats