vendredi 19 février 2021 - 13:30 - Live
Salle 1-7 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre
C'est autour de 4 000/5 000 € qu'est espéré un Portrait de Franz Liszt par Henry Scheffer, entre 300 et 3 000 € qu'il faudra lever la main pour s'offrir un paysage du Cotentin provenant de la collection de monsieur D. (Charles Auvray, Guillaume Fouace, Jean-Baptiste Guillemet, etc.). On poursuit avec une toile de Gustave Alaux,  Aux îles, la danse (1 000/1 500 €), un séduisant portrait de Jeune fille au châle , signé Émile Bernard (10 000/15 000 €), une étude pour La Mort de Ravana attribuée à Fernand Cormon (8 000/12 000 €), et une huile sur carton de Paul Sérusier,  Le Sourcier (6 000/8 000 €). Paul Signac pose son chevalet ou plutôt son carnet sur le port, à Port-Louis en Bretagne (aquarelle sur traits de crayon, 10 000/15 000 €), Claude Venard près du Sacré-Cœur, vue des toits de Paris (5 000/6 000 €), Hassan el Glaoui près de Cavaliers devant les remparts de Marrakech (vers 1970-1980, 8 000/12 000 €, gouache). Des arts graphiques, on passe aux arts décoratifs et notamment à un vase en dinanderie de cuivre et laque beige, noire et rouge, à décor géométrique, œuvre de Jean Dunand (2 000/3 000 €), un curieux secrétaire à abattant en bois exotique (William Morris ?, 1 500/1 800 €), sans bouder un grand lustre en métal à motif de plaques circulaires du mouvement Arts & Crafts (200/300 €). Articles après-vente
Émile Bernard, réminiscence
Le retour à l’ordre classique de ce peintre qui futLire la suite
Bernard Boutet de Monvel : vision du Maroc
Cet Oriental assis livrait un pur exemple du styleLire la suite
Articles avant-vente
J’irai revoir ma Normandie
Pour ceux – ou celles – qui ne connaîtraient pas le Cotentin, l’ensemble de paysages proposés vendredi…Lire la suite
Une douceur enfantine signée Émile Bernard
Difficile de ne pas être sensible à cette toile d’ÉmileLire la suite
283 Résultats