mardi 15 juin 2021 - 14:00 - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 7500...
Ader
Disposant de 30 000/40 000 €, on pourra hésiter entre une Nature morte au hareng (panneau de chêne) de Jacob Van Hulsdonck dont une autre version est conservée au Rijksmuseum d'Amsterdam, et une partie de service en porcelaine de 132 pièces de Tournai, à décor d'oiseaux sur des terrasses. Comptez toutefois 15 000/20 000 € pour une paire de toiles XVIII e de Jacques Dumont, dit le Romain, à sujets d' Allégorie des sciences et Allégorie de l'astrologie , 20 000/30 000 € pour une grande toile (127 x 160 cm) au monogramme de Louis Hersent figurant Ruth et Bose . Présentée au Salon de 1822, cette composition frappe par son éclairage lunaire, sa disposition en frise néoclassique et ses personnages au turbans orientaux rappelant les œuvres de Girodet. Les amateurs de mobilier Louis XVI devront engager 5 000/8 000 € pour une table à écrire réalisée sous la direction de Simon-Philippe Poirier marquetée d'instruments de musique et d'ustensiles, 15 000/20 000 € pour une commode en bois de rose, amarante et filets de bois clair estampillée Jean-Henri Riesener, 20 000/30 000 € pour une paire de chaises en bois sculpté doré, signée Georges Jacob, portant l'étiquette "Salon de Monseigneur" : comprenez le comte d'Artois. Enfin, provenant du Grand Trianon (à Versailles), une table à jeu en loupe de thuya, amarante, filets de bois clair et ébène, à la marque d'Adam Weisweiler, est annoncée à 30 000/50 000 €. Articles après-vente
Hortense Haudebourt-Lescot sort de l’ombre
Mme Haudebourt-Lescot offrait le visage d’une artisteLire la suite
179 Résultats