Inédit, un cuivre peint par Ludovico Carracci sur le thème de  L'Adoration des Mages  sera annoncé avec une estimation de 100 000/150 000 € (voir Gazette  n° 11, page 30). Provenant selon la tradition familiale de Mme Agnès Jeanne Julie Froment de Champlagarde – fille du bailli de Versailles –, puis passé par les collections de François Astruc et de la famille Bardon, ce tableau est une reprise autographe du retable réalisé par le peintre pour la chapelle Gessi de l'église San Bartolomeo di Reno à Bologne, et détruit durant la Seconde Guerre mondiale. À ses côtés aux cimaises se distingueront une  Marine par gros temps  de l'artiste hollandais du XVII e  Ludolf Backhuysen, attendue à 80 000/100 000 € (voir Gazette n° 11, page 148), et une technique mixte sur panneau d'Isorel décrivant Ouarzazate  de Jacques Majorelle, à 50 000/60 000 €. Des arts du XX e siècle, nous mettrons encore en avant un plat rond-carré de Pablo Picasso pour l'atelier des orfèvres François et Pierre Hugo,  Visage de faune, une épreuve en argent repoussé prisée 8 000/10 000 €, et une spectaculaire suspension de Charles Schneider datée vers 1920, à envisager à 7 000/10 000 €. À monture en fer forgé figurant des feuilles de gingko et ornée de trois tulipes en verre rose évoquant des arums, cette lampe provient de la vente de la collection de Rod Steward du 18 novembre 1994 chez Sotheby's New York.   Articles après-vente
De Bologne à Ouarzazate, des artistes couronnés de succès
Carracci, Backhuysen ou encore Majorelle étaient àLire la suite
Articles avant-vente
Une star de la peinture de marine
Admiré en son temps, ensuite glorifié, Ludolf BackhuysenLire la suite
Carracci, prénom Ludovico, profession peintre
Réalisme, lumière et expressivité, autant de caractéristiquesLire la suite
381 Résultats