Cette vente proposée le 21 novembre sera marquée par la dispersion de la collection d'art moderne Arnaud. De nombreux représentants de l'art abstrait la composent, à l'image de Luis Feito avec une huile et technique mixte Sans titre , de 1962 (25 000/30 000 €), mais aussi de Gérard Schneider avec plusieurs œuvres dont  OP 52K,  de 1974 (13 000/15 000 €), et un acrylique sur papier de 1983 (12 000/15 000 €). On passera à la figuration avec Robert Combas, qui la manie librement et nous offrira ici une  Prisonnière du temps,  à envisager à 25 000/30 000 €. On goûtera également l'humour du peintre argentin Antonio Seguí, adepte de la figuration narrative, avec un pastel et gouache sur papier titré  El Susto  de 1975, montrant un homme en costume et chapeau poursuivi par un chien, dont on attend 3 000/4 000 €. Le reste du programme comprendra des meubles et objets d'art du XX e siècle dont une paire de fauteuils en cordage tressé et à structure en bois et rotin, signée Audoux-Minet (10 000/12 000 €), ou encore un miroir sorcière de Line Vautrin,  Soleil à pointes n° 3,  en talosel orange et jaune et issu d'un modèle conçu vers 1955 (8 000/10 000 €).  Articles après-vente
Une collection construite autour de l’abstraction lyrique
Feito et Schneider entraînaient par leur gestuelleLire la suite
Articles avant-vente
Collection Jean-Pierre et Françoise Arnaud
Environ quatre-vingts œuvres provenant de la collection deLire la suite
236 Résultats