Une belle diversité règnera sur cette vente du 11 novembre avec la présentation aussi bien d'un important vitrail réalisé par Jacques Grüber vers 1920-1925 sur commande du maire de Nancy Gustave Simon, à décor de paon et de paysage (30 000/40 000 €), que deux toiles signées Maria Blanchard,  La Fillette à la soupe  de 1924 et La Couturière  de 1923, provenant toutes deux de l'ancienne collection de Jean Delgouffre à Bruxelles et estimées chacune 60 000/80 000 €. Du reste de ce programme complet, nous mettrons en avant Trouville, la plage  traduit par le pinceau de Camille Corot (20 000/30 000 €), Spectacle,  peint en 1986 par la surréaliste Leonor Fini (20 000/30 000 €), mais aussi un rare miroir à poser symboliste d'Ernst Moritz Geyger, vers 1900-1902, à décor en bronze argenté d'algues et de goémon ornés de pierres de couleur imitant les saphirs et les émeraudes, ainsi que d'un homme et d'une femme sur fond de vagues (8 000/10 000 €).  Articles après-vente
Voyages, de Grüber à Corot
De Grüber à Corot, deux jours de vacations offraientLire la suite
Articles avant-vente
L’enfance selon María Blanchard
Une des rares femmes artistes cubistes, l’EspagnoleLire la suite
Le jardin extraordinaire de Jacques Gruber
Commandé à Jacques Gruber par un amateur d’art nancéen,Lire la suite
245 Résultats