samedi 03 octobre 2020 - 15:00 - Live
Arles - 26, rue Jean-Lebas - 13200
Arles Enchères
À Arles vous attend l'un des événements de la semaine avec la vente d'une trentaine de pièces – meubles, luminaires et objets d'art – conçues par Eugène Printz pour une seule et même commanditaire (voir Gazette  n° 32, page 12). À partir des années 1930, Madame V. s'est adressée au célèbre ébéniste pour meubler son appartement du 16 e  arrondissement parisien. Printz créera pour cet intérieur de nouveaux meubles, jusqu'à sa mort survenue en 1948, et son successeur Jean Saint Georges poursuivra ce travail – comme en témoigne le lit de repos en bois laqué doré (3 000/4 000 €). À côté de meubles courants d'Eugène Printz, tel ce lit deux places en bois laqué noir (3 000/4 000 €), figureront des pièces d'exception. Les regards se concentreront ainsi sur l'enfilade à corps quadrangulaire en bois de palmier et plaques de dinanderie offrant un décor géométrique oxydé à l'acide et filet d'argent coulé de Jean Dunand, estimé 300 000/400 000 €, mais aussi sur le bureau en bois laqué rouge, par Dunand toujours, au piétement métallique baroque et annoncé à 200 000/300 000 € (voir couverture et page 6 de la  Gazette n° 31)… sans oublier le charmant petit meuble d'appoint en placage de noyer, au piétement agrémenté d'une sphère, qui pourrait changer d'adresse à 20 000/30 000 € (voir Gazette  n° 33, page 112).  Articles avant-vente
De la légèreté de la sphère
Si Eugène Printz brille grâce à ses grands et luxueuxLire la suite
Printz et Dunand sur la même ligne art déco
Ce bureau en bois laqué, signé Eugène Printz et JeanLire la suite
Eugène Printz, toujours unique
Jusqu’alors inconnu de tous les spécialistes, un ensembleLire la suite
31 Résultats