vendredi 20 novembre 2020 - 14:00 - Live
Live confiné - 3, rue Favart - 75002
Ader , Les Collections Aristophil
Ce catalogue nous promène à travers trois siècles de musique, de Jean-Sébastien Bach à Henri Dutilleux, grâce à des lettres, des documents, des manuscrits musicaux et des partitions imprimées. Après deux rarissimes reliques de l'auteur des Concertos brandebourgeois dont le fragment d'une cantate (100 000/120 000 € et 40 000/50 000 €) et le seul fragment d'un Magnificat perdu de Mozart (80 000/90 000 €), on appréciera les talents de copiste musical de Jean-Jacques Rousseau (12 000/15 000 €), et une lettre de Beethoven à l'archiduc Rodolphe, son élève et mécène, au sujet de la tutelle de son neveu et d'une composition musicale (50 000/60 000 €), et l'importante correspondance de Giacomo Puccini à son ami Carlo Clausetti (15 000/20 000 €). Esquisses, pages d'albums, manuscrits de travail ou mis au net, les manuscrits musicaux sont d'une grande diversité représentant toutes les formes musicales : piano (Schubert, Chopin, Saint-Saëns, Gounord…), musique de chambre avec Léonard Bernstein (1 500/2 000 €), orgue (Dupré, Olivier Messiaen), mélodie (Poulenc), musique chorale (Mendelssohn, Massenet), orchestre (Milhaud, Sauguet…), ballet (Léo Delibes, Pierné, Auric…). Ou encore l'opéra avec Les Brigands de Jacques Offenbach (manuscrit de travail de la partition d'orchestre, 70 000/80 000 €), la musique de film avec la collaboration d'Arthur Honegger pour Cavalcade d'amour de Raymond Bernard (6 000/8 000 €) et la chanson avec Lili Marlen de Norbert Schultze (2 500/3 000 €) et des brouillons de Georges Brassens et Jacques Brel. Articles avant-vente
Mozart, père et fils
Ce précieux manuscrit de Mozart figure en bonne placeLire la suite
137 Résultats