vendredi 22 janvier 2021 - 13:00 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre
Si l'essentiel des œuvres provient de l'ancien siège du Crédit Foncier de France (voir Gazette n°1 page 20), d'autres méritent également le détour. Un Portrait de jeune femme jouant de la harpe attribué à Adélaïde Labille-Guiard pourrait trouver preneur à hauteur de 20 000/30 000 €, tandis qu'un pot à lait en porcelaine tendre de Vincennes à décor d'amours d'après François Boucher pourrait tourner autour de 20 000/25 000 €, et une terrine couverte en forme de canard en faïence de Strasbourg (fabrique de Paul Hannong) recueillir 5 000/8 000 €. Dans un tout autre genre mais une même fourchette d'estimation, on a retenu enfin une Sainte Anne trinitaire avec la Vierge et l'Enfant Jésus en noyer sculpté (Flandres, XV e siècle). Articles après-vente
Lumière foncière
Le bureau du gouverneur du Crédit foncier de France affichait la majesté seyant à la fonction de son…Lire la suite
Porcelaine de Vincennes 1754 par Boucher
Des angelots mangeant du raisin portaient un pot enLire la suite
«Crésus Crozat» part pour Montpellier
Le musée Fabre fait une nouvelle fois mouche en emportantLire la suite
Articles avant-vente
Vincennes d'après Boucher
Exécuté en 1754, à la manufacture de Vincennes, ceLire la suite
Les derniers feux de la collection du Crédit foncier de France
Des tableaux anciens, des objets, du mobilier, desLire la suite
265 Résultats
Résultat : Non Communiqué