samedi 08 août 2020 - 09:00,14:00
Nîmes - 21, rue de l'Agau - 30000
Ivoire - Hôtel des ventes de Nîmes
Après une vente classique sans prix de réserve le vendredi 7 août, marquée par quatre fauteuils XVIII e en noyer mouluré et gravé de croisillons (200/300 €) et deux bas-reliefs en bronze fin XIX e  de Léon Perzinka, à décor de jeunes femmes assises (100/150 €), s'annoncera le samedi une vente de bijoux, meubles, tableaux et objets d'art de qualité. Une montre Rolex Sea Dweller double Red en acier double écriture rouge de 1971-1972, qui résistait à des profondeurs trois fois plus importantes que la Submariner de l'époque, devrait s'y imposer à 70 000/80 000 €. Aux cimaises séduiront une Vierge à l'Enfant  du Guerchin  (1591-1666) exécutée à la plume, à l'encre brune et au lavis brun   (8 000/10 000 €), une paire de pastels du peintre lyonnais du XVIII e Jean Pillement (10 000/15 000 €), mais aussi un dessin au crayon cire sur papier de Joan Miró,  Sans titre, les Essences de la Terra , de 1968 (8 000/10 000 €). Un piano-forte Érard Frères du XIX e  siècle (5 000/7 000 €), un bronze d'Émile André Boissea, Le Troubadour  (2 000/2 500 €), mais aussi le cap d'international de rubgy du joueur du Stade Français Julien Combe, qui joua pour l'équipe de France en 1910 et 1911 (1 500/2 000 €), compléteront le programme.   Articles avant-vente
L’Amour maternel par Le Guerchin
Les dessins du Guerchin garnissent en quantité lesLire la suite
Aucun lot
Aucun lot ne correspond à  vos critères de recherche