Rendez-vous pour la 17 e édition consacrée à « L'âme bretonne » organisée par l'étude brestoise Adjug'Art. Les arts populaires ouvriront le bal avant de céder la place à la sculpture avec un ensemble d'œuvres de Jean Fréour (1919-2010), dont un  Jeune éphèbe  annoncé à 8 000/12 000 €. On se tournera ensuite vers les cimaises pour y trouver  Le Pardon de Notre-Dame de la Joie en pays bigouden  de Mathurin Méheut (20 000/25 000 €. Voir Gazette  n° 28 page 74), mais aussi  Le Marché sur la place Saint-Corentin à Quimper,  de Pierre de Belay (3 000/3 500 €), et l'étrange  Songe de nuit face aux menhirs,  attribué à Yan d'Argent (800/1 200 €). La faïence de Quimper sera représentée notamment par un groupe figurant des mariés à cheval, d'Émile Just Bachelet pour la manufacture Henriot autour de 1930 (1 500/2 000 €), et un autre d'Anie Mouroux,  Sainte Anne abritant de sa cape les cinq évêchés, représentés par différents couples de Bretons de chaque région,  également vers 1930 pour Henriot (4 000/5 000 €). Les textiles fermeront la marche sous la conduite solennelle d'une belle robe de mariée richement brodée de perles de verre argenté et de sequins, réalisée vers 1870 à Sainte-Anne-la-Palud - Le Porzay (3 000/4 000 €).  Articles avant-vente
Invitation au Pays bigouden avec Mathurin Méheut
Une peinture signée Mathurin Méheut se distingueraLire la suite
394 Résultats