mercredi 20 mai 2020 - 14:15 - Live
Paris - 16, rue de la Banque - 75002
Fraysse & Associés
La plus haute marche sur le podium devrait accueillir un panneau de laque polychrome et or de Jean Dunand, Miniature persane I . Il fait partie d'une série de quatre créée en 1930, dont certains furent exposés à la galerie Georges Petit à Paris. Ce panneau est estimé 15 000/25 000 €. À ses côtés et dans un tout autre genre, on surveillera l'un des 250 exemplaires, en format grand in-folio, de Moïse et le monothéisme par Sigmund Freud (Paris, 1974), orné de dix pointes-sèches et lithographies de Salvador Dalí (5 000/6 000 €), un tapis au point noué d'après un carton de Roy Lichtenstein (3 000/5 000 €). Au chapitre des arts décoratifs des années 1925, un secrétaire (anonyme) en bois laqué brun simulant un temple bouddhiste à partie supérieure marquetée d'un visage est attendu à 2 000/3 000 €, une boîte en céramique de Paul Simon, formée d'un criquet au naturel à 600/800 € tout comme un canapé en bois laqué noir et or attribué à Paul Follot, tandis qu'une curieuse sculpture en bois sculpté (vers 1900) représentant un Chinois au naturel, debout, tenant une horloge – le cadran en faïence de Minton –, est annoncée entre 1 000 et 2 000 €. Articles après-vente
Une féerie persane de Jean Dunand
Jean Dunand est bien un grand maître de l’art délicatLire la suite
Articles avant-vente
Panneau de Dunand
Cette  Miniature persane I  de 1930 est signée, d'unLire la suite
159 Résultats