mardi 14 juillet 2020 - 14:00 - Live
Louviers - 28, rue Pierre-Mendès-France - 274...
Prunier
De la mode aux œuvres océaniennes, en passant par la peinture abstraite ou les arts du XVIII e siècle, cette vente offrira un bel éventail de choix tout en garantissant la grande qualité des lots proposés. Les collectionneurs d'art océanien se disputeront ainsi une paire d'étriers d'échasses du début du XIX e  siècle provenant des îles Marquises, en bois dur et à ancienne patine d'usage, sculptés en ronde bosse de tiki, ce premier être mi-homme mi-dieu à l'origine du peuple polynésien (8 000/12 000 €). Ils convoiteront également une pagaie-massue hoe, de mêmes provenance et époque, au sommet orné de deux tikis dos à dos, un motif très rare (12 000/15 000 €). Sur les cimaises, vous aurez le choix entre Le Bassin du Havre, vu du pont tournant , sujet d'une plume et encre noire, lavis et rehauts d'aquarelle de Nicolas-Marie Ozanne (35 000/40 000 €), et cinq panneaux décoratifs peints dans un camaïeu de bleu par Michel-Hubert Descours pour sa maison à Bernay (40 000/50 000 €). Sans oublier, pour ceux dont le goût penche plutôt vers le XX e siècle, un important acrylique, encre et pastel sur carton baryté réalisé en 1967 par Hans Hartung (50 000/60 000 €).  Articles après-vente
Des Marquises à Munich, la sculpture à l’affiche
Venus de ces terres lointaines, des artefacts à laLire la suite
Articles avant-vente
Décoration du salon de Michel-Hubert Descour
Cinq panneaux ayant décoré le salon du peintre Michel-HubertLire la suite
Combats d’échasses aux Marquises
Artefacts d’essence sacrée, une paire d’étriers desLire la suite
262 Résultats