Une vente haute en couleur dans laquelle les peintres normands seront largement prédominants. Raoul Dufy proposera moyennant 100 000/150 000 € une toile de 1910, Le Casino Marie-Christine du Havre  au style inspiré par Cézanne, tandis qu'Eugène Boudin proposera contre 50 000/60 000 € une vue de  Dieppe, Place nationale un jour de marché , datée de 1892-1896, au style léger et dynamique proche de l'impressionnisme. Jean Dufy sera également présent avec une  Marine au Havre , estimée 10 000/12 000 € et Émile Othon Friesz avec  Quai à Toulon, toile prisée à 7 000/9 000 €. Plusieurs sculptures seront également de la partie avec La Liseuse   d'Aimé-Jules Dalou, bronze fondu par Susse vers 1910 et attendu à 13 000/15 000 €, tout comme la terre cuite d'Antoniucci Volti, Carleen et la Terre , s'élevant à 12 000/15 000 €.  Articles après-vente
De Dufy à Boudin, les lumières de la côte normande
Peintures et sculptures par les plus grands maîtresLire la suite
Articles avant-vente
Raoul Dufy, Le Havre pour toujours
Parfaitement référencée, cette toile peinte en 1910Lire la suite
460 Résultats
Résultat : Non Communiqué