jeudi 18 juin 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Pescheteau-Badin
Si une curieuse maison de ferme sur une terrasse fleurie en porcelaine polychrome de Meissen (vers 1745-1750) pourrait trouver preneur entre 4 000 et 6 000 €, une jatte à punch couverte de Ansbach (vers 1780-1790), ornée d'une scène de buveurs attablés, devrait verser 6 000/8 000 €. Les amateurs de porcelaine française surveilleront un déjeuner en pâte tendre de Sèvres, daté 1758 et marqué du peintre Vincent Taillandier, à décor de motifs de treillage et bouquets de fleurs polychromes et or (3 000/5 000 €), une assiette (de Sèvres) du service à perles et barbeaux de Marie-Antoinette, datée 1781 (15 000/20 000 €), deux figures en biscuit de Sèvres (fin XVIII e ) de la série des "Grands Hommes" représentant Descartes (4 000/5 000 €) et Montesquieu (8 000/12 000 €). Le chapitre de la faïence, classique, est composé de pièces de forme, assiettes et plats, européens, dont les estimations s'échelonnent de 100 à 3 000 €. Articles après-vente
Cadeau princier en porcelaine d’Ansbach décorée à La Haye
Le Rijksmuseum s’offre une jatte à punch porcelaineLire la suite
Articles avant-vente
Bacchanale de porcelaine
Cadeau du prince Guillaume d’Orange-Nassau, prince des Pays-Bas (1840-1879), après son exil à Paris,…Lire la suite
337 Résultats