lundi 22 juin 2020 - 14:30 - Live
Neuilly-sur-Seine - Hôtel des ventes, 164 bis,...
Aguttes
Dès 11 h, le lundi 22 s’ouvre sur un volet axé sur les peintres asiatiques du début du XX e siècle. Au rendez-vous : Nguyen Nam Son avec son délicat kakemono de 1927, Aigrettes et poissons rouges (15 000/20 000 €), mais aussi trois portraits de famille par Mai Trung Thu (entre 18 000 et 200 000 €) et les paisibles musiciennes de Nguyen Van Thinh (80 000/120 000 €). Comme ce dernier, Alix Aymé utilisera l’encre sur soie, mais aussi le travail du laque et l’huile, pour séduire les amateurs à travers six œuvres attendues dans une fourchette de 2 500 à 60 000 €. Place aux objets d’art à 14 h 30, avec une coupe chinoise en jade blanc de la fin de la période qing, encadrée par des anses en forme de dragon et d’enfant tenant un sceptre ruyi (15 000/20 000 €). Une grotte peuplée de personnages, veillés par sept bouddhas amida, sera dévoilée en ouvrant les portes d’un autel japonais du Butsudan, en bois laqué noir, or et polychrome, réalisé vers 1860 (1 000/1 500 €). Des cavaliers se répondront sans jamais se voir, peints sur un écran double face de la période Edo (2 000/3 000 €). Articles après-vente
Peintres du Vietnam
Nguyen Van Thinh, Mai Trung Thu et Alix Aymé obtenaientLire la suite
25 Résultats
Résultat : Non Communiqué
Résultat : Non Communiqué