Les numismates sont conviés en lever de rideau pour des monnaies en or françaises et des dollars (est. 2 000 à 8 000 €), les amateurs de bijoux ensuite pour des montres et des parures en or serties de pierres précieuses, estimées d'une cinquantaine d'euros à 2 000. Une toile non datée mais exécutée d'après François Boucher et figurant Mars et Vénus est annoncée à 4 000/6 000 €. Elle précède de l'argenterie et du métal, des figurines Pixi et trois poupées Jumeau à tête de porcelaine (100 à 1 500 €), des céramiques iraniennes, un curieux diorama représentant un rocher surmonté d'un temple avec un amour et animé de personnages, en verre filé de Nevers XVIII e (1 400/2 000 €), des pendules et du mobilier Napoléon III en bois laqué noir orné de fleurs. La conclusion revient à une commode en acajou et placage d'acajou à façade à ressaut, discrètement rehaussée de bronzes, estampillé Jean-François Leleu, pour laquelle 15 000/25 000 € sont espérés ainsi qu'à une tapisserie XVII e probablement des Ateliers parisiens, représentant Loth et ses filles fuyant l'incendie de Sodome (2 000/3 000 €). Articles après-vente
Un bleu d’huile
Attribuée à Théodore Deck (1823-1891), une paire de lampes à huile en faïence présentait deux bleus…Lire la suite
416 Résultats
Résultat : Non Communiqué