La peinture marquera ici les temps forts avec pour commencer une  Nature morte au trophée de gibier, fruits et perroquet sur fond de niche  d'Alexandre-François Desportes, peut-être exécutée pour le régent Philippe d'Orléans et qui devrait provoquer une belle bataille d'enchères à 150 000/200 000 € (en couverture et page 8 de la  Gazette n° 27). À ses côtés figureront des œuvres de styles variés comme une  Vierge à l'Enfant  attribuée au peintre XV e -XVI e Eusebio Da San Giorgio (10 000/15 000 €. Voir Gazette  n° 31, page 96), une Cueillette  sous le pinceau d'Auguste Émile Pinchart, élève de Jean-Léon Gérôme et coutumier de scènes de la vie quotidienne inspirées du XVIII e (8 000/12 000 €), et une  Chasse au faucon  de l'orientaliste Henri Émilien Rousseau en 1924 (12 000/18 000 €). Dans les autres sections, nous mettrons en avant une commode Louis XV en marqueterie de fleurs d'orme mouvementée, estampillée Claude Revault (6 000/8 000 €), et une tapisserie des Flandres du XVII e représentant Alexandre le Grand lors de la bataille contre Darius ( 5 000/7 000 €).   Articles après-vente
Un vase de Chine
Autre très belle surprise survenue lors de la vacation de Briscadieu OVV le samedi 19  septembre  :…Lire la suite
À Bordeaux, un record mondial pour l’œuvre de Desportes
D’une éblouissante virtuosité par son rendu de l’épidermeLire la suite
Articles avant-vente
Eusebio Da San Giorgio, la maîtrise de l’art, du maître à l’élève
Eusebio Da San Giorgio s’est inspiré des célèbresLire la suite
Hommage au Pérugin par Da San Giorgio
Eusebio Da San Giorgio s’est inspiré des célèbresLire la suite
François Desportes, la grande illusion
Entre trompe l’œil et nature morte, le talent de FrançoisLire la suite
François Desportes, la grande illusion
Entre trompe l’œil et nature morte, le talent de FrançoisLire la suite
243 Résultats
Résultat : Non Communiqué