vendredi 05 juin 2020 - 14:00 - Live
Salle 2 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Yann Le Mouel
Un album de 50 tirages présentant les différentes architectures réalisées pour l'Exposition universelle de Paris en 1889 (600/800 €, voir Gazette n° 10, page 63), un ensemble de neuf portraits de natifs de Papouasie-Nouvelle-Guinée en tenue traditionnelle du début du XX e (1 500/2 000 €), un recueil de 56 portraits de femmes, paysages, guerriers, ramasseurs de coton africains, etc. (tirages argentiques, 200/300 €) et deux tirages albuminés figurant le portrait d'une jeune fille d'Osaka et celui d'une chanteuse s'accompagnant du shamisen (vers 1890, 300/400 €) sont quelques-uns des lots à retenir de cette salle.  La palme toutefois revient à un ensemble de 46 plaques de verre (conservées dans leurs quatre boîtes) d'Auguste François, réalisées au cours de son voyage au Kouang Si et sur le fleuve Si Kiang en 1896-1897 (5 000/8 000 €). Articles après-vente
Les clichés chinois d’un diplomate-reporter
La Chine révélée par le consul Auguste François dominaitLire la suite
Articles avant-vente
Explorations photographiques
Connu en Chine sous le nom de Fang Su Ya, Auguste François (1857-1935) se lance un peu par hasard dans…Lire la suite
L’univers parisien de 1889
Paris a mis les petits plats dans les grands en consacrant 95  hectares à la dixième Exposition universelle…Lire la suite
386 Résultats