mardi 09 juin 2020 - 14:00 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75...
Beaussant Lefèvre & Associés
C'est autour de deux sculptures que sont attendues les deux plus belles batailles d'enchères, chacune autour de 80 000 à 10 000 €, des sommes qui devraient toutefois être largement dépassées… La première est un bronze d'époque Renaissance de Ponce Jacquio,  La Tireuse d'épine (voir En couverture, Gazette n° 3, page 6), la seconde un marbre d'Enrico Pazzi, daté 1873, figurant Le Portrait présumé, en pied, de Giulio Rasponi jouant avec son chien (voir Gazette n° 11, page 18). On finit notre périple italien avec un grand médaillon ovale à suspendre en laiton doré de corail orné d'une Assomption de la Vierge , travail de Trapani en Sicile début XVII e (15 000/20 000 €) et un plat d'apparat en majolique de Deruta vers 1510, orné en plein de La Résurrection du Christ (18 000/25 000 €). De là, on passe avec un imposant cabinet anglais des années 1700 en laque européenne à décor de paysages, ferrures de bronze doré et piétement en bois doré et argenté généreusement sculpté (8 000/10 000 €). Du côté des cimaises, un bel ensemble de dessins anciens dont trois feuilles de Giandomenico Tiepolo (est. de 8 000 à 12 000 €) et d'autres provenant de la collection du comte André-Gaspard de Bizemont-Prunelé (1752-1837) cèdent la place à un panneau d'Adriaen Van Stalbemt (1580-1662) illustrant Le Triomphe de Vénus avec Mercure et Amphitrite (40 000/60 000 €). Articles après-vente
Pudique et élégante figure de Ponce Jacquiot
Avec cette belle préemption, le Louvre enrichit saLire la suite
Sebastiano Ricci, Ponce Jacquiot, Trapani...
Sebastiano Ricci est l'un des gagnants de cette venteLire la suite
Articles avant-vente
Innocence perdue
Notre Perrette n'est pas l’objet le plus attendu deLire la suite
Ponce Jacquiot, la Renaissance au naturel
Un bronze invite le nom du sculpteur Ponce JacquiotLire la suite
268 Résultats