350 ouvrages de 1400 à 1930 composent la bibliothèque constituée par Robert Beauvillain au début du XX e siècle (voir Événement Gazette n° 8, page 10) dont les deux fleurons sont deux livres d'heures : l'un est un témoin spectaculaire de l'art berrichon du XV e siècle annonçant la Renaissance, enluminé par le Maître de Spencer 6 pour lequel pas moins de 600 000/800 000 € seront à engager (voir En couverture, Gazette n° 6, page 6), l'autre a été peint par le Maître de Luçon vers 1400 et est estimé 250 000/350 000 €. À leurs côtés, on a relevé un autre livre d'heures à l'usage de Paris qui offre un bel exemple d'association des maîtres d'Étienne Poncher et de Philippe de Gueldre (25 000/35 000 €, voir Gazette n° 10, page 54), un exemplaire in-8° du Cantique des cantiques (Paris, 1925), l'un des livres majeurs de la période art déco et chef-d'œuvre de Schmied (6 000/8 000 €), un ensemble de livres bien reliés d'Alexandre Dumas et Anatole France, deux éditions du Livre de la jungle et de Kim de Rudyard Kipling, illustrés et reliés par Charles Septier (2 500/3 000 et 1 000/1 500 €). Et enfin une édition de grand luxe des Confessions de Jean-Jacques Rousseau (Paris, 1889) en quatre volumes in-4°, enrichis d'aquarelles et habillés dans le goût du XVIII e par Marius Michel (1 500/2 000 €). Articles après-vente
Les belles heures d’une bibliothèque
La collection de livres de Robert Beauvillain comportaitLire la suite
Articles avant-vente
Au fil des heures du Maître de Luçon
Ce livre d’heures de la bibliothèque Beauvillain attribuéLire la suite
L’union fait la force
Une fois n’est pas coutume, ce livre d’heures a étéLire la suite
Renaissance et rédemption
Cette grande miniature déploie toute sa richesse iconographiqueLire la suite
Robert Beauvillain, pour l’amour des livres illustrés
Savourons les heures précieuses, les premiers ouvragesLire la suite
353 Résultats