mardi 17 mars 2020 - 14:00 - Live
Salle 15 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Lynda Trouvé
Deux jours durant, les salles 15 (le 17) et 6 (le 18) se mettent à l'heure de l'Indochine. La première vacation comprend livres et souvenirs historiques, affiches et publicité, archives familiales du gouverneur Pierre-Paul de la Grandière, photographies depuis 1866 et surtout peinture française. La plus disputée devrait être une huile sur carton de Joseph Inguimberty, Travailleurs dans les rizières de laquelle 50 000/80 000 € sont espérés, mais on surveillera également un panorama de la baie d'Along par Jean-Louis Paguenaud (10 000/15 000 €), des paysages d'Henri Mège et des dessins d'Alix Aymé, ou encore un étonnant bas-relief de Théodore Rivière et Émile Decœur composée de 23 éléments de céramique polychrome représentant des jeunes femmes chargées d'offrandes sous une architecture (12 000/15 000 €). On poursuit le lendemain avec le fonds d'atelier de Tran Van Ha, des souvenirs de la cour de Hué, des scènes de village de Bui Xuan Phai, et des laques de l'école vietnamienne dont deux œuvres d'Nguyen Van Rô (1921-1997), un panneau de 1950, Sur un bras du Mékong (20 000/30 000 €) et un cabinet de la même époque, en bois laqué sur lequel on aperçoit un paysage de bananiers sur ce même fleuve (12 000/15 000 €). Articles après-vente
L’art du Vietnam dans sous états
En cette période d’immobilité forcée, ce chapitreLire la suite
Articles avant-vente
Embarquement immédiat avec Paguenaud
Ce tableau figure en bonne place dans une dispersionLire la suite
262 Résultats