Pierre Bonnard et Marc Chagall occupent une place de choix dans cette dispersion : le premier avec un panneau vers 1895, Rue à Paris (150 000/200 000 €), le second avec une rare gouache ayant servi pour l'illustration des "Deux Chèvres" des Fables de La Fontaine (100 000/120 000 €). C'est à 25 000/30 000 € qu'il faut prévoir d'apprivoiser un Tigre couché (huile sur panneau) de Paul Jouve, à 15 000/20 000 € qu'est estimée une paire de chauffeuses dite Kangourou , de Pierre Jeanneret. 10 000/15 000 € pourraient accueillir successivement une huile sur papier d'André Lhote, Village de Normandie aux environs d'Orgeville (vers 1910) et un Portrait de Marie de Rohan-Chabot, princesse Lucien Murat (vers 1907), signé Jacques-Émile Blanche. Articles après-vente
Chagall en équilibre
Ne laissant leur place à personne, les deux chèvresLire la suite
Articles avant-vente
Le spectacle de la vie contemporaine
Amateur de photographie, Pierre Bonnard laisse deLire la suite
Chagall, de la poésie à la peinture
Redécouverte, cette gouache de Marc Chagall intituléeLire la suite
299 Résultats