vendredi 04 octobre 2019 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Deburaux - Du Plessis
S'il figure en bonne place parmi les collections du musée des beaux-arts de Nancy, le Lorrain Émile Friant est plus discret en ventes publiques. L'une de ses œuvres devrait bénéficier d'une belle bataille d'enchères. C'est un panneau de 1885, intitulé L'Ébauche représentant le double portrait de Charles de Meixmoron de Dombasle – industriel, amateur d'art, biographe et peintre lui-même – et de son épouse. Attendue à 50 000/60 000 €, cette œuvre a figuré en couverture de La Gazette n° 27 (voir page 6). L'autre estimation de cette vente est un bas-relief en plâtre d'Auguste Rodin, Le Baiser . Il s'agit d'une version réduite des années 1902 faisant partie de la célèbre Porte de l'Enfer. 30 000/50 000 € sont attendus de cette esquisse. De Maxime Maufra, on pourra s'offrir une vue de La Plage du Havre à marée basse le matin de 1905, moyennant 8 000/12 000 €, de Chu Teh-chun 4 000/6 000 € seront nécessaires pour décrocher un Portrait de Claire et Yvan (1999) à l'encre et au lavis. Enfin, quelques dizaines d'euros à 300/400 € sont prévus des paysages (sur toile ou sur carton) de Charles de Meixmoron, 28 au total. Articles après-vente
Amitiés artistiques
Cette belle composition, brossée par Émile Friant,Lire la suite
Articles avant-vente
Peintre et amateur d’art
Vingt-sept œuvres de Charles de  Meixmoron de DombasleLire la suite
Cadeau artistique et amical
Émile Friant a immortalisé plusieurs de ses amis deLire la suite
328 Résultats